Patrimoine culturel en Brocéliande

vignette
picto
Le cochon de Saint Antoine

Par : Dastum

vignette
picto
Le guiberlet

Par : Dastum

vignette
picto
Alignement de maisons
Alignement de maisons et de dépendances agricoles construit au 19e siècle et fortement remanié à l'occasion d'une rénovation.
Auteur(s) du descriptif : Lauranceau Elise

Par : L'inventaire du patrimoine

vignette
picto
Village et écarts sur la commune de Paimpont

Par : L'inventaire du patrimoine

vignette
picto
Paimpont : Le Val périlleux
Là près de Barenton la fameuse fontaine, le champ clos des Tournois et le jardin d'amour Là le val périlleux et le val sans retour dont Morgane la fée était la souveraine.

Par : Dastum

vignette
picto
François Pinault vient au secours de la forêt de P
Suite à l'incendie de la forêt de Brocéliande, des personnalités du monde politique et industriel se sont mobilisées. François Pinault, industriel breton, s'est ainsi associé à ce projet de reboisement, en apportant son aide financière.

Par : INA

vignette
picto
Ecart, Télohic (Maxent)

Par : L'inventaire du patrimoine

vignette
picto
Alignement de quatre logis, la Gouannière (Maxent)

Par : L'inventaire du patrimoine

vignette
picto
Maison, Catillan (Maxent)
Cette maison figurée sur le cadastre de 1823 est un ancien logis constitué d'une pièce à feu surmontée d'un grenier. Lors de la construction du nouveau logis qui lui est contiguë, l'ancien a été déclassé en étable selon un phénomène assez courant.
Auteur(s) du descriptif : Gilbert Xavier

Par : L'inventaire du patrimoine

vignette
picto
Maison de chapelain, la Chapellenie ; Besnard (Max

Par : L'inventaire du patrimoine

vignette
picto
Ossuaire, rue du Pont Sel (Maxent)

Par : L'inventaire du patrimoine

vignette
picto
Moulin dit de Bonnais, actuellement maison, Ménilo
Au pied du hameau de Ménilou, l'ancien moulin de Bonnais pouvait être le plus ancien moulin de la commune au début du 19e siècle (cf. Codet). L'édifice est aujourd'hui désaffecté, transformé en logement. Parties constituantes en ruines.
Auteur(s) du descriptif : Quillivic Claude

Par : L'inventaire du patrimoine

vignette
picto
Valse

Par : Dastum

vignette
picto
Complainte

Par : Dastum

vignette
picto
Sur la montagne...

Par : Dastum

vignette
picto
Ton petit coeur

Par : Dastum

vignette
picto
Le Centre de recherche de Monterfil
Le Centre de recherche de Monterfil dépend de la faculté des Sciences de Rennes. En relation avec le CNET et le CNES, il est fréquenté principalement par des étudiants thésards qui étudient l'espace, grâce notamment à des radars.

Par : INA

vignette
picto
Ferme
Les murs sont en moellon de schiste, les encadrements de baies en brique ; la couverture est en ardoise.Cette importante maison de type ternaire est construite dans l'alignement de dépendances aujourd'hui transformées en habitation. La qualité de l'architecture, la présence d'un étage carré, témoignent d'une habitation aisée. Les travaux historiques de Hervé Piel mentionnent qu'il s'agissait de la maison d'un boucher construite en 1871.
Auteur(s) du descriptif : Lauranceau Elise

Par : L'inventaire du patrimoine

vignette
picto
Ferme
Cette ancienne ferme du 18e siècle a été déclassée en dépendances agricoles, sans doute après la construction d'un nouveau logis dans la 2e moitié du 19e siècle. Bien que remanié, le bâtiment conserve un caractère ancien intéressant.
Auteur(s) du descriptif : Lauranceau Elise

Par : L'inventaire du patrimoine

vignette
picto
Ferme, la Grande Vallée (Bréal-sous-Montfort)
Haut surcroît. Parties agricoles dans l'alignement du logis. Lucarnes pendantes ou gerbières pour les étables séparées. Encadrement des baies en bois.Ferme dont les bâtiments s'organisent autour d'une cour carrée. Le logis non présent sur le cadastre napoléonien date du 2e quart du 19e siècle. La construction est traditionnelle en terre sur un soubassement de schiste.
Auteur(s) du descriptif : Orain Véronique

Par : L'inventaire du patrimoine

vignette
picto
Tramway, ligne Rennes - Plélan-le-Grand, ligne Plé
La commune de Plélan-le-Grand était parcourue par deux lignes de tramway à vapeur. La ligne de tramway Rennes - Plélan-le-Grand fut l'une des premières voies ferrées secondaires ouvertes dans le département. Les travaux préparatoires commencèrent en 1885. Elle fut inaugurée en août 1898 et fut fermée en 1948. La ligne Plélan-le-Grand - Guer fut inaugurée en 1913. Le cadastre napoléonien (1823) de Plélan-le-Grand est surchargé de calques identifiables à une modification du tracé des principales voies de communication de la commune vers la fin du 19e siècle ou au début du 20e siècle. La ligne du tramway à vapeur y figure. Malheureusement, certains calques essentiels manquent comme la section du Bourg (2ème feuille de la section B). Le tracé du tramway ne peut donc être fourni dans son intégralité à ce moment précis des recherches. Plélan-le-grand possédait trois stations. A l'ouest, la station des Forges (construite en 1913) était située à quelques dizaines de mètres à l'est de l'hôtel - restaurant. La ligne remontait ainsi depuis le Pont du Secret et quittait la gare des Forges en obliquant vers la route Vannes - Rennes qu'elle suivait jusqu'au Bourg après une légère bifurcation vers le Grand Val. Le tracé de la ligne dans le Bourg est encore indéterminé au terme du seul recensement ainsi que l'emplacement de la station de Plélan ; nous savons seulement que le tramway remontait à l'ouest du Chêne Vert pour éviter le centre-bourg par le nord, avant de suivre à nouveau la route Vannes - Rennes. La voie ferrée quittait ainsi la commune de Plélan au niveau de la Ribotte après avoir effectué une brève bifurcation au nord du Néard, où elle faisait un troisième et dernier arrêt dit de Saint-Péran - les Châtaigniers ou Saint-Péran - le Néard. Le rapport que dresse l'ingénieur Bory en 1898 donne des renseignements sur la gare de Plélan. Il est question d'un édifice de 8,30 x 5,50 m, les urinoirs et les cabinets sont accolés à ce premier bâtiment, dans un autre plus en haut serait installée la halte marchandises. Dans la construction principale se trouvent au rez-de-chaussée une salle d'attente, un bureau pour le chef de gare, un autre pour le service des bagages et la messagerie. Au 1er étage, on rencontrerait le logement du chef de gare avec cuisine et chambre à coucher. Ce bâtiment serait construit en moellons et en briques, la halte marchandises serait formée d'une charpente de bois recouverte de planches.
Auteur(s) du descriptif : Pichot Malo

Par : L'inventaire du patrimoine

vignette
picto
Ferme, Trégu (Plélan-le-Grand)
Les bâtiments de la ferme sont en majorité très remaniés L'habitation actuelle est un logis élémentaire à pièce unique construit à la fin du 19e siècle dans l'alignement d'une habitation plus ancienne.
Auteur(s) du descriptif : Pichot Malo

Par : L'inventaire du patrimoine

vignette
picto
Ferme, les Brieux (Plélan-le-Grand)
Cette ancienne ferme est implantée sur le fonds de l'ancien manoir des Brieux détruit pendant les guerres du Moyen-Âge.
Auteur(s) du descriptif : Pichot Malo

Par : L'inventaire du patrimoine

vignette
picto
Ancienne ferme, la Cotardais (Plélan-le-Grand)
Cette ancienne ferme est composée de bâtiments construits à différentes époques. Le logis actuel est un ancien logis à fonctions combinées (espace de vie et espace agricole réunis sous le même toit). Le logis le plus ancien a été déclassé en dépendance agricole. Il date peut-être du 18e siècle.
Auteur(s) du descriptif : Pichot Malo

Par : L'inventaire du patrimoine

vignette
picto
Écart, la Grée (Plélan-le-Grand)
Le village de la Grée, situé à l'extrémité sud de la commune, faisait partie de la République du Thélin (cf. dossier du Thélin). Il est cité par Marteville et Varin, continuateurs de Jean-Baptiste Ogée, comme l'un des principaux écarts de la commune au milieu du 19e siècle. Il compte aujourd'hui parmi les villages de taille moyenne. Il est caractérisé par de hautes habitations (généralement un très haut surcroît) contrastant avec les villages environnants. Le seul recensement n'a pas permis d'en identifier la cause. Vingt-deux ouvrages y ont été identifiés comme étant antérieurs à 1940 (limite chronologique du présent recensement). Huit seulement présentent un état de conservation satisfaisant motivant l'ouverture d'un dossier individuel.
Auteur(s) du descriptif : Pichot Malo

Par : L'inventaire du patrimoine

vignette
picto
Notre-Dame du Chene en Saint-Peran : histoire, ori
Entendu des anciens, pas du cure.

Par : Dastum

Afficher le widget sur mon site Voir tous les documents
X

Afficher le widget sur mon site

Vous pouvez afficher le ce widget sur votre site en insérant le code suivant :

<iframe src="https://breizhapp.net/widgetbretania/index.php?set=wgt_Broceliande"></iframe>

Vous pouvez également voir la liste de tous les widgets à l'adresse suivante Liste des widgets