Le patrimoine de la baie de Saint-Brieuc

vignette
picto
Calice et patène n°2
Calice en argent avec pied polylobé. Patène en argent.Calice et patène sont postérieurs à 1838.
Auteur(s) du descriptif : L'Haridon Erwana

Par : L'inventaire du patrimoine

vignette
picto
La baie de Saint Brieuc
Avec une mer qui peut se retirer à plus de 7 kilomètres, la baie de Saint Brieuc est la cinquième au monde en ce qui concerne l'amplitude des marées. Une situation exceptionnelle pour la vie animale. Une partie de la baie est d'ailleurs classée réserve naturelle depuis 1998. Visite avec deux animateurs de la Maison de la Baie, Bruno Chrétien qui fait découvrir aux touristes les vasières, et Michaël Quéré qui les initie à l'observation des oiseaux dans les prés salés.

Par : INA

vignette
picto
Tiens bon belle Madeleine

Par : Dastum

vignette
picto
Les maisons sur la commune de Langueux
La chronologie des oeuvres repérées s'étend du 17e siècle à la 2e moitié du 20e siècle.
Auteur(s) du descriptif : Pichouron Patrick

Par : L'inventaire du patrimoine

vignette
picto
Ferme, 56 rue du Vau Hervé (Langueux)
Maison de plan massé construite en granite, schiste et gneiss, à pièce unique en rez-de-chaussée, surmontée d'un comble à haut surcroît. Un jour éclaire le rez-de-chaussée.Ferme datant de la 2e moitié du 19e siècle, remaniée dans la 2e moitié du 20e siècle, comprenant les vestiges d'une maison datant de la fin du 18e siècle, début 19e siècle.
Auteur(s) du descriptif : Pichouron Patrick

Par : L'inventaire du patrimoine

vignette
picto
Groupe scolaire et ancienne mairie, actuellement é
L'ensemble, construit en granite et brique, forme un plan symétrique en U. L'école comprend un logement sur soubassement composé de deux logis-jumelés (privés du personnel enseignant) et de deux ailes latérales basses de plan allongé flanquées d'un préau en retour d'équerre (partie scolaire). L'école des garçons était à gauche, celle des filles à droite, le tout séparé par un mur. L'ancienne mairie, située à l'ouest de la cour, au bord de la route départementale, se présente sous la forme d'un édifice de plan massé à pignon à demi-croupe et toiture débordante à aisseliers de bois décoratifs. Les encadrements des ouvertures et les chaînages d'angle présentent un appareil mixte de granite en pierre de taille et brique.Au début du 20e siècle, la construction d'une nouvelle mairie et d'un nouveau groupe scolaire était devenue nécessaire, tant les anciens locaux étaient trop étroits ou trop délabrés. Dès le 9 août 1891 le conseil municipal sollicitait ainsi l'aide de la Préfecture pour l'aménagement d'une nouvelle mairie. Le groupe scolaire, comprenant également l'ancienne mairie remaniée et reconvertie en abri bus, a été construit au cours des années 1909 et 1910 dans l'ancien jardin du presbytère sur les plans de l'architecte briochin Victor le Guen. Les travaux ont été effectués par l'entrepreneur Travadel de Saint-Brieuc.Le projet de construction a été voté par la municipalité républicaine de Langueux le 10 février 1907. Les plans et devis ont été approuvés par le conseil municipal le 8 décembre 1907. Le projet initial, présenté par les plans de l'architecte dressés au mois d'octobre 1907, prévoyait d'annexer la mairie aux classes et de transformer le presbytère pour l'affecter aux logements des instituteurs et des institutrices. L'architecte Victor le Guen dut effectivement tenir compte de la volonté de la municipalité républicaine de Langueux, votée en séance du 10 février 1907 et confirmée par une nouvelle délibération le 10 mars 1907, d'entrer en jouissance du presbytère et de ses dépendances. Le projet présenté en octobre 1907 fut approuvé par l'inspecteur d'académie le 8 janvier 1908. Ce dernier souhaitait néanmoins que le presbytère soit aménagé de telle sorte que les logements du personnel enseignant soient indépendants les uns des autres. Un courrier de l'architecte daté du 11 juin 1908, adressé au Préfet des Côtes-du-Nord, indique que l'usage et la transformation du presbytère ne sont plus à l'ordre du jour et qu'un nouveau bâtiment servira de logements aux instituteurs et institutrices.Le procès-verbal d'adjudication des travaux est daté du 1er mars 1909 et le procès-verbal de réception définitive de l'oeuvre du 1er mars 1911.
Auteur(s) du descriptif : Pichouron Patrick

Par : L'inventaire du patrimoine

vignette
picto
Bateau de plaisance : "Armen IV"
Le navire de grande plaisance "Armen IV" est un bateau entièrement ponté, construit à franc bord, avec une étrave élancée et un arrière à voûte, presque "cul de poule". Il dispose d'un gréement Marconi avec un foc à enrouleur à l'avant. La coque est bordée en acajou Grand Bassam aves des membrures ployées et rivetées en acacia. Le bordage a été recouvert de l'intérieur avec des lattes pointées et la serre doublée lors de la dernière restauration. La quille est brochetée avec l'étambot. Le moteur Couach BD 2, essence, 11 cv, a été rajouté par la suite, avec un arbre d'hélice décalé de l'étambot. Le pont entoilé à l'origine a été récemment refait en lattes de teck.Le navire de grande plaisance et de course croisière "Armen IV" a été construit à Pornic en 1921 par le charpentier de marine Boucher. Son nom de baptême était "Sainte-Anne V". Le bateau était gréé houari à l'origine. Le premier propriétaire était Dagazan de Saint-Nazaire. L'extrait du Journal de la marine ("Le Yacht" daté du 27 octobre 1923), cite le croiseur, construit au chantier Bouché de Pornic, et précise ses qualités nautiques : "excellent au louvoyage par forte brise, d'une tenue à la mer parfaite, il a eu des succès marquants dans la série en-dessous des sept mètres du handicap national. Les aménagements très confortables comprennent : un poste avant pour 2 hommes, un lavabo, un salon avec 2 grandes couchettes Raygasse, deux autres couchettes fixes à l'arrière, 4 armoires, de nombreux tiroirs ; ils permettent à son propriétaire, Monsieur Dagazan de St-Nazaire, de longues croisières à son bord". Le Lloyd Register of Yacht, daté de 1926, relève le sloop "Ste Anne V", propriétaire de l'amiral Kerviner et son port d'attache de La Trinité. Le gréement et le plan de pont de "Armen IV" ont été modifiés plus tard. Une première restauration au chantier Raymond Labbé de Saint-Malo en 1970, a permis de refaire le roof et le cockpit. Dans un second temps, la coque a été doublée de l'intérieur au niveau des bordés (recouvrement jointif) et enduite d'une peinture de couleur bois vernissé. Le bateau navigue toujours en plaisance.
Auteur(s) du descriptif : Prigent Guy

Par : L'inventaire du patrimoine

vignette
picto
Place Glais Bizoin
Plan d'alignement de la place Glais-Bizoin

Par : Archives municipales de Sa

vignette
picto
Rue Baratoux
Plan d'alignement de la rue Baratoux

Par : Archives municipales de Sa

vignette
picto
Tour de Cesson
Ruine pittoresque de la tour de Cesson

Par : Archives municipales de Sa

vignette
picto
Saint-Brieuc
Plan de Saint-Brieuc

Par : Archives municipales de Sa

vignette
picto
Boulevard Charner
Plan d'alignement du boulevard Charner

Par : Archives municipales de Sa

vignette
picto
Don de Martha Lindner
Pleyben : calvaire

Par : Archives municipales de Sa

vignette
picto
Don de Martha Lindner
Calvaire de Pleyben

Par : Archives municipales de Sa

vignette
picto
Plan de la ville de Saint-Brieuc
Plan de la ville de Saint-Brieuc. Le Bon Gaz

Par : Archives municipales de Sa

vignette
picto
Rue Chateaubriand
Plan d'alignement de la rue Chateaubriand

Par : Archives municipales de Sa

vignette
picto
Pont de Gouet
Photocopie du plan du pont de Gouet

Par : Archives municipales de Sa

vignette
picto
Saint Brieuc : Rue Quinquaine, quartier des revend

Par : Dastum

vignette
picto
St Brieuc : Details de la facade de l'hotel St Geo

Par : Dastum

vignette
picto
Elections législatives à Saint Brieuc
Le maire PSU (Parti socialiste unifié) de Saint Brieuc Yves Le Foll est candidat aux élections législatives. Opposé à l'URP (Union des Républicains de progrès) Arthur Charles, il a toutes ses chances de remporter l'élection au second tour.

Par : INA

vignette
picto
Louis Guilloux
L'écrivain briochin Louis Guilloux évoque son travail et notamment deux de ses livres, Le Sang noir et La Maison du peuple. Il revient également sur sa relation à la Bretagne et à sa langue, le français.

Par : INA

vignette
picto
"Le St Brieuc", vapeur faisant le service regulier

Par : Dastum

vignette
picto
En revenant des noces

Par : Dastum

vignette
picto
Vies d'ouvrières
Il y a dix ans, paraissant "le voyage à Paimpol", qui racontait l'histoire de Maryvonne, ouvrière de Saint Brieuc qui, un jour d'extrême lassitude, fait une fugue et se paye le voyage en autocar pour Paimpol. Dix ans après, l'auteure du roman, elle même ancienne ouvrière, Dorothée Letessier a fait le voyage en autocar entre Saint Brieuc et Paimpol. Entretiens et montage d'entretiens avec Dorothée Letessier, ses anciens collègues d'usine de Chaffoteaux, revues après dix ans d'absence : le travail à l'usine, le manque d'alternative surtout pour les femmes, l'évolution professionnelle de certains collègues

Par : INA

Afficher le widget sur mon site Voir tous les documents
X

Afficher le widget sur mon site

Vous pouvez afficher le ce widget sur votre site en insérant le code suivant :

<iframe src="https://breizhapp.net/widgetbretania/index.php?set=BaieSaintBrieuc"></iframe>

Vous pouvez également voir la liste de tous les widgets à l'adresse suivante Liste des widgets